Témoignage #42 : Réaction spontanée d'un patient énucléé au témoignage #41

"Lors de ma consultation au service d'ophtalmologie de CURIE, début août 2017, le Docteur LEVY m'a annoncé que l'énucléation de mon œil gauche était inévitable : véritable tsunami !

S'en est suivie l'énucléation le 21 août 2017.

J'ai surmonté cette épreuve au mieux que j'ai pu.

A aucun moment de cette étape boulversante de ma vie, je n'ai reçu d'information du corps médical concerné de CURIE, sur l'existence d'ANPACO et du contact possible auprès de sa Présidente Madame Josette DELLIS.

Ce n'est qu'à l'issue de la première journée d'information sur le Mélanome uvéal, du 09 novembre 2018, organisée par les Médecins concernés de l'Institut CURIE, qu'une dame mandatée par Mme DELLIS, a annoncé à l'auditoire que les malades atteints par cette cruelle maladie, pouvaitent prendre contact avec cette association.

A cette époque, je ne doute pas un instant de l'aide et du soutien que j'aurai reçu d'ANPACO.

Je tiens à souligner que c'est ce que j'ai fait, lorsque j'ai décidé d'engager un recours à l'encontre d'ophtalmologistes de la ville.

J'ai obtenu un soutien immédiat, énergique et hautement professionnel, à défaut duquel je ne me serai pas battu.


Enfin, c'est à la suite du dernier témoignage paru sur le site (Témoignage #41), que j'ai souhaité intervenir ici auprès d'ANPACO, afin que quelque chose change au niveau de l'information.


Je renouvelle ma profonde reconnaissance à ANPACO dont sa Présidente Madame Josette DELLIS, ainsi que tous les membres du Conseil Scientifique , qui ont œuvrés pour m'aider."


M.T.