Copyright © ANPACO 2018 | Mentions légales | Création Guillaume Suarez 1formatiK
avec les documents transmis par Mme Dellis, Présidente de l'association
  • Facebook Social Icon

2 photos pour un partenariat

29 Jan 2019

 

La photo de gauche fut prise, lors de la réunion du Conseil d’Administration de l’ANPACO (Association Nationale des Patients Atteints du Cancer de l’œil), le 26 janvier dernier.

 

La photo de droite, datant du 22 janvier, sera le souvenir de la rencontre de deux Présidents à savoir :

   - Madame DELLIS, pour l’ANPACO.

   - Monsieur DELPEUCH, à côté de la Présidente, accompagné d’un membre de son association : AFD15 (Association des Diabétiques de Saint-Flour).

   - Madame LACROIX, derrière son bureau, qui envisage de s’équiper d’un rétinographe afin de procéder à un dépistage à la fois pour le mélanome de l’uvée et de la rétinopathie diabétique. D’où notre rencontre. Car que ce soit l’une ou l’autre de ces maladies, elles sont présentent avant l’apparition de tout symptôme. D’où la nécessité de dépistage par un contrôle

 

Le but de cette rencontre, dans la mesure où les deux associations souhaitent faire de la prévention, était de décider d’un partenariat pour l’achat d’un rétinographe qui serait mis à la disposition de Madame LACROIX.

 

Je souhaite rappeler, ici, que sur l’hôpital de Saint-Flour il n’y a pas d’ophtalmologiste ; de ce fait les personnes, pour ce genre de dépistage doivent, se rendre sur Aurillac ou sur Clermont-Ferrand.

 

De plus, en général, pour effectuer un fond d’œil, puisque c’est de cet examen dont il s’agit, il est pratiqué par dilation de la pupille, or, avec cet appareil il n’y a pas besoin de cette dilatation. D’où la possibilité de se rendre chez l’Orthoptiste sans accompagnateur.

Vous l’avez compris : c’est une première pour le Cantal puisque c’est la pratique de la « télémédecine » à savoir : une coopération entre le médecin traitant, l’ophtalmologiste et l’orthoptiste. La télémédecine donne la possibilité d’une intervention quasi immédiate en cas de problème détecté par l’orthoptiste.

 

Le coût du rétinographe est de l’ordre de 15.000€ aussi nous recherchons des fonds pour cet équipement.

 

Les deux associations donneront sur leur budget 2.000€ chacune ; un dossier est en cours d’élaboration afin d’obtenir un don de la part de la fondation de la SNCF à hauteur de 2.000€ également. Il reste à trouver 9.000€ pour que les habitants de cette partie du Cantal ne souffrent pas de l’absence de cette spécialité qu’est l’ophtalmologie.

 

Nous vous remercions, par avance, pour votre soutien, votre mobilisation et ce qui serait encore plus appréciable : votre aide financière.

 

Les membres du Conseil d’Administration de l’ANPACO vous remercient par avance.

 

 

                                                                                                    Josette DELLIS

                                                                                              Présidente de l’ANPACO

 

 

P.S. pour tout aide financière adresser votre participation à : anpaco.france@gmail.com (vous pouvez visiter notre site anpaco-association.fr et obtenir un bulletin d’adhésion)

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now