L’ARLESIENNE de Pierrefort !...

Afin de couper court à toute rumeur qui viserait à dire que le rétinographe annoncé s’apparente à

« l’Arlésienne », ce qui signifie que l’on parle beaucoup du rétinographe, que des articles dans les journaux firent appel à la générosité en expliquant entre autre l’utilité d’un tel appareil; mais que l’on ne le voit pas !...


Alors, le voilà ce fameux rétinographe choisi, à l’unanimité, par les membres du bureau, les infirmières, et, sachant que Monsieur le Docteur Patrice CLAUVET : Vice-Président de l’association en face des deux présentations d’appareils fut très enthousiaste, et convaincu par l’un d’eux : celui que nous avons choisi.


Donc, nous vous présentons notre achat dont photos ci-dessous, et, nous espérons en faire l’inauguration en l’offrant à notre Mairie de Pierrefort représentée par son Maire : Monsieur Philippe MATHIEU cet appareil, votre appareil. (Lorsque les restrictions sanitaires seront levées où, en partie levées.) Cela donnera l’occasion de se retrouver lorsque les contraintes sanitaires le permettront.


Appareil :


Photos réalisées :

De gauche à droite : Josette DELLIS, Jacques DELLIS, Brigitte GLANDIERES, Patrice CHAUVET, Claudine GUENIOT et le démonstrateur de l’appareil.


Découvrons les caractéristiques de cet appareil développées par Monsieur Emmanuel Le Garrec : Directeur des ventes France de la Société fabricante : « Cet appareil utilisant une technique innovante (confocal à balayage en lumière blanche) offre de nouvelles perspectives pour la photographie du fond d’œil.

Il s’agit du seul instrument sur le marché offrant les caractéristiques suivantes en un seul équipement compact :

- Système optique confocal : vision des détails de la rétine.

- Source lumineuse blanche à balayage : les couleurs de la rétine sont préservées et possibilité d’obtenir un cliché à travers les cataractes.

- Passage à travers des pupilles de 2,5 mm (jusqu’à 2 mm en pratique) : 3,5 mm pour les rétinographes conventionnels et caméra portable.

- Champ photographique de 60° (45° pour les rétinographes conventionnels et caméra portable) : zone photographiée plus large donc zone dépistée plus grande. Le Eidon offre également la possibilité de réaliser des clichés mosaïque permettant d’étendre le champ jusqu’à 160°.

- Système entièrement automatisé : Non-opérateur dépendant et déléguable.

- Système autonome : pas d’ordinateur associé.


Le Eidon est un instrument qui a été étudié et développé afin de répondre aux exigences du dépistage et de l’analyse du fond d’œil. La limite des systèmes actuels (caméra portable, rétinographes conventionnels) réside dans le fait qu’ils ne permettent ni de faire un dépistage correct, ni de faire une analyse correcte par manque de résolution et leur faible couverture photographique (45°).


Le Eidon est désormais devenu le gold standard de la rétinographie en ophtalmologie. »


Quelques aides financières sont encore en attente il s’agit de plusieurs Mairies, du Crédit Agricole etc… Aussi, dans un prochain article, il sera évoqué tous les partenaires qui ont permis cet équipement et de les remercier.


Un grain de sable toutefois au tableau de cette action, c’est : l’autorisation de l’Agence Régionale de Santé du fait que depuis le mois de Janvier l’A.R.S. n’a pas répondu aux différents courriers de la Présidente de l’A.N.P.A.C.O. , de Monsieur le Maire de Pierrefort, de Monsieur le Docteur CHAUVET, et, des 3 infirmières de Pierrefort.


Actuellement, un contact avec le Conseil Régional permettra peut-être de débloquer la situation. Sachez toutefois que l’imagination et, surtout, la volonté de palier au désert médical de nos Communes en spécialité ophtalmique, ajouté à notre souci de rendre service à la population et en particulier aux diabétiques qui ignorent, peut-être, qu’ils développent une rétinopathie diabétique, motiveront nos actions.


Je reviendrai vers vous dès que la date de l’inauguration pourra être fixée et, dans cette attente, les membres de l’A.N.P.A.C.O. se joignent à moi afin de remercier tous ceux qui ont aidés, crus à cet investissement et qui ont apporté leur soutien financier.


Josette DELLIS

Présidente-Fondatrice ANPACO