Témoignage #11

" Remerciements à l'ANPACO pour avoir fait prendre, en urgence, des frais nécessaires pour se rendre à Nice après un refus catégorique de la CPAM ".

A savoir que la prise en charge pour le 21/02/2018 pour se rendre au R.V. impératif à Nice le 25/02/2018 fut débloquée sur la journée. C'est, en fait, grâce à l'onco-ophtalmologiste, aux renseignements communiqués au Médecin-Chef de la CPAM référente de la patience, et, de l'insistance pour ne pas dire de l'acharnement de l'ANPACO, que les 3.400€ nécessaires au transport, que la personne concernée a pu se rendre le dimanche matin sur Nice.

Il y avait urgence à traiter ce mélanome uvéal ; ainsi, c'est grâce à la collaboration de chacun et à l'efficacité de l'ensemble que ce cancer fut pris en charge dans les meilleurs délais


B.L.